Vous êtes ici : Accueil

Actualités

Déclaration de Montréal pour un monde libéré de la fission nucléaire, à signer SVP

Sur la déclaration, voyez aussi En direct du FSM : la journée de samedi

http://ccnr.org/declaration_FSM_f_2016.pdf et sur http://www.artistespourlapaix.org/?p=11362

SVP SIGNER: La Déclaration de Montréal pour un monde libéré de la fission nucléaire.  Pour appuyer cette déclaration, envoyez vos nom et adresse courriel à  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Citoyen(ne)s de cette planète inspiré(e)s par le Deuxième Forum social mondial thématique pour un monde sans fission nucléaire qui s’est tenu à Montréal du 8 au 12 août 2016, nous faisons collectivement appel à une mobilisation mondiale dans le but

- d’obtenir l’élimination de toutes les armes nucléaires,

- de mettre fin à toutes les activités mondiales d’extraction de l’uranium et

- de mettre un terme à la production massive continuelle de déchets nucléaires à haute intensité en se débarrassant de tous les réacteurs nucléaires.

Le Nettoie-thon de l'APEHL, édition 2016 le dimanche 15 mai.

Lettre à la Commission Canadienne de Sûreté Nucléaire traitant le sujet de l'Uranium au Québec

Lettre à Michael Binder, président de la Commission canadienne de sûreté nucléaire traitant le sujet de l'Uranium au Québec

Un petit histoire:
 
Le 22 janvier 2016:  CCSN présentation devant le comité interministériel du Quebec sur l'uranium et la rapport du BAPE.
 
Le 22 fevrier 2016: une critique de la présentation entitulée « La vérité et ses conséquences » par Gordon Edwards du RSN.
 
Le 29 mars 2016: une réponse par Michael Binder, président de la CCSN.
 
Le 11 avril 2016: une réponse par Gordon Edwards.  La voici:
 

Michael Binder, Ph.D., président, Commission canadienne de sûreté nucléaire,

11 avril, 2016

Monsieur,

J’ai reçu votre courriel du 29 mars 2016 en réponse à ma récente critique de la présentation de la CCSN devant le comité interministériel du Québec, en janvier. « Notre présentation, écrivez-vous, repose sur des faits scientifiques rigoureux, des travaux de recherche et des décennies d’expérience dans le domaine de la réglementation. »