Vous êtes ici : AccueilAmendements naturels

Amendements naturels

Purin d'ortie

Purin d'ortie

Le purin d’ortie :

L’ortie est extrêmement riche en azote. Elle procure un purin absolument merveilleux pour les jardins. Tous les jardiniers devraient savoir faire du purin d’ortie. Ça ne sent vraiment pas bon, mais tellement efficace!

 

 

Le purin d’ortie, c’est la préparation fétiche des jardiniers biologiques. C’est extrêmement utile sur le terrain.

On peut :

Arroser les plantes;

Pulvériser la dilution ( comme un engrais liquide) sur le feuillage des plantes cultivées.

On se demande à quoi est dû son effet bénéfique.

Des scientifiques allemands, sous la direction du professeur Hardy Vongtmann de l’université de Kasel, avaient fourni, jusqu’à tout récemment, la seule étude scientifique sur la question. Puis en 1981 en Suède, d’autres études ont été faites sur le purin d’ortie. On voulait essayer de connaître sa teneur en éléments nutritifs et estimer un petit peu sa valeur fertilisante. Nous verrons cette information un peu plus loin. Mais il ne subsiste aucun doute quant à sa valeur comme engrais naturel, facile d’assimilation grâce à sa teneur en micro-organisme.

Comment préparer le purin d’ortie.

On cueille d’abord des brassées d’ortie, en grande quantité sans vraiment trier les feuilles. On taille les plants à la faux bien aiguisée. Généralement, quand on fait le purin, on en prépare toujours une grosse quantité.

ON met la récolte d’ortie dans un baril, un tonneau ou une grande chaudière, sans tasser. Je préfère mettre le tout à l’intérieur d’une poche de jute ou quelque chose comme ça pour pouvoir ^lus facilement, lorsqu’il est prêt, filtrer le liquide sans avoir à trop le manipuler. L’ortie devient très gluante et est donc très difficile à filtrer. De la l’idée de le mettre dans une poche.

On ajoute de l’eau pour couvrir. Et un poids  si nécessaire pour maintenir les orties submergées. On suggère de recouvrir l’ouverture de tonneau, mais ce n’est pas absolument nécessaire, il faut que les gaz puissent quand même s’échapper

On agite, brasse tous les deux jours avec un bon pince-nez car au bout de quelques jours, ça empeste déjà…

Au bout d’environ 14 jours, on filtre, on enlève la plante de l’immonde liquide et le purin est prêt.

Il faut alors que le purin soit dilué.

On peut l’utiliser pur mais c’est préférable de le diluer un peu. De toute manière, il ne brûlerait pas les plantes, il ne ferait pas de tort, mais ce serait un gaspillage. Les tomates adorent le purin d’ortie mais toutes les plantes peuvent en bénéficier. C’est extrêmement nourrissant pour elles et quant aux jardiniers, ça leur apprend à respirer au-dessus, bien au-dessus de la situation.