Vous êtes ici : AccueilChroniquesObsolescence programmée : Ça vous sonne une cloche ?

Chroniques

Obsolescence programmée : Ça vous sonne une cloche ?

Cela veut tout simplement dire la mort planifiée d’un objet. Voici un exemple: année après année, nos nouveaux déchets sont électroniques.

Nous sommes passés maîtres à composter ou à recycler le papier, le carton, le verre etc. Maintenant , il nous faut  apprendre à faire les bons choix pour notre consommation de produits électroniques. Ceci, parce que l’obsolescence programmée existe bel et bien. Les consommateurs, en effet,  se débarrassent d’immenses quantités de produits électroniques: téléphones cellulaires, ordinateurs, téléviseurs, etc. Certains sont pourtant tout à fait fonctionnels... mais passés mode ! En 2004,  plus de 60% de ces appareils ont pris le chemin du dépotoir ; seulement 6% d’entre eux ont été recyclés.

 

Tout ça parce que du rasoir Gillette au début du XXe siècle au cellulaire d’aujourd’hui, l’industrie n’a cessé de s’efforcer à rendre ses produits le moins durables possible. Cette attitude remonte à l’année 1930 quand les entreprises ont rencontré des problèmes de surproduction. Alors, le choix de produire plus et de vendre plus a été pris; l’obsolescence planifiée est née.

 

La mort planifiée d’un objet  se joue ainsi : il s’agit d’ajouter une date de péremption aux produits que vous vendez. Sans que le client ne s’en aperçoive, on réduit la qualité des pièces d’une laveuse. Par exemple, une  pompe à l’eau en plastique plutôt qu’en fonte pour qu’elle ne survive pas trop longtemps. D'autres items : un ordinateur a une durée de vie moyenne de 3 ans ,un téléphone cellulaire de 2 ans ...Les consommateurs, plutôt que de se révolter, suivent la tendance ; ils raffolent à ce point des nouvelles choses que cela génère une impression  de se croire en retard  sur ¨le progrès¨.

 

Il y a toutes sortes d’obsolescences. Quant à l’obsolescence technologique,  elle cadre à merveille avec notre temps. Ex. logiciel incompatible à votre ordinateur, système DVD remplacé par le Blue-Ray, télévision analogique remplacée par la numérique. Par contre, la consommation collaborative désigne un modèle économique où l’usage prédomine sur la propriété. Ainsi, l’usage optimal d’un produit peut être augmenté par le partage, l’échange, le troc, la vente ou sa location. D' immenses places de marché telle que eBay ou de très petite telle que ( à vendre, à échanger (recherche Mont-Laurier). La consommation collaborative bouscule les anciens modèles économiques en changeant non pas ce que les gens consomment mais la manière dont ils le font : une mentalité d'ouverture sur autrui plutôt  qu'une mentalité individualiste.

 

Réal