Vous êtes ici : AccueilMinesConsultations pan-québécoises mines d’uranium

Mines

Consultations pan-québécoises mines d’uranium

Bravo à tous ceux et celles qui se sont déplacés cette semaine aux premières séances du BAPE sur les mines d’uranium à Montréal et en Outaouais, de même qu’à tous ceux et celles qui sont intervenus par Internet (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). 
 
Beaucoup de préoccupations ont été exprimées par des citoyens, des représentants de municipalités, d'organismes et de nations autochtones.
 
Malgré ces nombreuses préoccupations, la compagnie Strateco, appuyée par les associations minières, ont décidé de s’attaquer au BAPE pour tenter de le faire dérailler, voire de stopper tout le processus. C’est une attitude déplorable et carrément irresponsable qu’il faut dénoncer haut et fort.
 
C’est pourquoi nous invitons un maximum d’individus, d’organismes, municipalités, communautés autochtones à suivre de près tout le processus du BAPE jusqu’en 2015 et, autant que possible, de participer en grand nombre aux prochaines séances de pré-consultations en mai et juin :
 
  • Mont-Laurier : 26 mai (19h00) et 27 mai (9h30), Salle des Chevaliers de Colomb
  • Ville-Marie : 29 mai (19h00) et 30 mai (9h30), Église de la Paroisse Notre-Dame
  • Chisasibi : 3 juin (19h00)
  • Chibougamau : 4 juin (19h00), Motel Harricana
  • Mistissini : 5 juin (19h00), Neoskweskkau Sports Complexe
  • Sept-Îles : 9 juin (19h00) et 10 juin (9h30), Centre des congrès de Sept-Îles
  • Havre Saint-Pierre : 11 juin (19h00), Sous-sol de l’Église St-Pierre
  • Kuujjuaq : 12 juin (19h00) et 13 juin (9h30), Katitavik Town Hall Theater
  • Québec : 16 juin (19h00) et 17 juin (13h30 et 19h00)
  • Pointe-à-la-Croix : 19 juin (19h00), Club des 50 ans et plus
 
Très peu ou pas de préparation est nécessaires à cette étape des pré-consultations. Seulement votre présence suffit, avec les préoccupations que vous voulez soumettre au BAPE pour analyse (voir le site du BAPE, de même que nos récents communiqués iciici et ici).
 
Rappelons que des représentants de plus de 400 municipalités et communautés autochtones du Québec ont passé des résolutions en faveur d’un moratoire sur les mines d’uranium, comme il en existe déjà en Colombie-Britannique, en Nouvelle-Écosse et dans l’État de Virginie, notamment à cause des risques particuliers de ce type de mines pour l’environnement, la santé, les populations.
 
Voir également la carte des régions uranifères du Québec, avec des modèles de résolutions pour les municipalités : www.quebecsansuranium.org.
 
Merci pour votre collaboration et diffusion. Chaque voix, chaque participation compte!
 
 
Ugo Lapointe, pour la Coalition Québec meilleure mine!