Vous êtes ici : Accueil

Actualités

Soirée environnementale de l'APEHL : Conférence : La ressource forestière des Hautes-Laurentides

L’Association de protection de l’environnement des Hautes-Laurentides vous invite aux soirées environnementales

Conférence : La ressource forestière des Hautes-Laurentides

 

La conférence portera sur la dynamique des peuplements forestiers

et sur la gestion de la ressource forestière dans notre région.

Les forêts des Hautes-Laurentides sont-elles fortement perturbées comme on l’entend parfois?

Comment les forêts réagissent-elles aux perturbations?

Dans quel état se trouvent les forêts des Hautes-Laurentides?

Quels sont les impacts sur la ressource et sur l’habitat des espèces fauniques qui peuplent notre territoire?

Si ces questions vous interpellent, venez y trouver les réponses!!!

Présenté par Stéphane Buonocore

Ingénieur forestier de formation et enseignant en aménagement de la forêt, Stéphane a une passion qui lui tient à cœur, LA FORÊT. Il vous captivera par sa très grande connaissance du milieu forestier, autant dans les techniques d’aménagement que dans la synthèse de l’immense potentiel de nos forêts.

et

Hugues Vaillancourt

Technicien de la faune et enseignant en écologie forestière dans le cadre du programme Protection et exploitation des territoires fauniques, Hugues s’est souvent retrouvé entre l’arbre et l’écorce.   La forêt c’est de la matière ligneuse, mais aussi l’habitat des espèces fauniques.  Peut-on concilier faune et foresterie ?  Posez-lui la question…

Endroit : Mi-Suisse Mi-Sucré, 516 du pont, Mont-Laurier

Date et heure : Mardi 14 mars 2017 à 19h

Le restaurant ouvre ses portes à 17h

Prix d’entrée : contribution volontaire

Pour plus d’informations contactez Matthieu au 819-587-3385

Projection du film "En Quête de Sens" le 21 février.

Prochaine soirée environnementale de l'APEHL

Endroit : Café Mi-Suisse Mi-Sucré,  516 Rue du Pont, Mont-Laurier

Date et heure : Mardi 21 février à 19h
Durée : 1h27

Prix d’entrée : contribution volontaire

Marc de la Ménardière n'a pas 30 ans et mène une vie de rêve à New York, comme représentant d'une multinationale d'eau embouteillée. Malheureusement, un accident le force à l'inactivité. Cloué au lit, Marc décide de visionner une série de documentaires que lui a laissés son ami d'enfance, Nathanaël, avant de partir en voyage en Inde. Bouleversé par ce qu'il a vu, Marc quitte son emploi et s'en va rejoindre son bon compagnon. Pendant six mois, les deux compères parcourent le monde en quête d'un sens à donner à leur vie. Ils filment leur périple et leurs rencontres avec des personnalités inspirantes tout en partageant leurs réflexions à l'écran.

 

Ni un film environnemental, ni un film de voyage, ni totalement documentaire, ce film ressemble au road-movie d’une génération désabusée à la recherche de sagesse et de bon sens.  En rapprochant les messages d’un biologiste cellulaire, d’un jardinier urbain, d’un chamane itinérant ou encore d’une cantatrice présidente d’ONG, Marc et Nathanaël nous invitent à partager leur remise en question, et interrogent nos visions du monde. 

L'opposition au transport de liquides hautement radioactifs continue

Pour publication immédiate Le 4 février 2017

En dépit d'un jugement décevant de la part d'un juge américain jeudi après-midi, le 2 février dernier, il y a toujours une opposition publique à un projet de transporter 23,000 litres (6000 gallons) de liquides intensément radioactifs de Chalk River, en Ontario, jusqu'au Savannah River Site en Caroline du Sud – une distance de plus de 2000 kilomètres. Ce liquide est une solution acide d'éléments extrêmement radiotoxiques comme du césium 137, du strontium 90 et du plutonium 239.

Chalk River est située sur la rivière des Outaouais, qui elle-même se jette dans le fleuve Saint-Laurent au niveau de Montréal. Les transports controversés s'achemineraient d'abord sur la route trans-canadienne, le long de la frontière est du Québec, avant de se diriger vers les États-Unis. Les parcours précis sont gardés secrets; il y a donc possibilité que les chargements traversent Montréal. Par le passé, on a appris que des barres de combustible nucléaire irradiés en provenance de Chalk River avaient été transportées sur les ponts traversant Montréal, en route pour le site de Savannah River.

Lire la suite : L'opposition au transport de liquides hautement radioactifs continue